Partagez | 
 

 Alesia Naing Sein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Alesia Naing Sein   Ven 11 Jan - 22:10


Naing Sein Alesia

Missing Heart


Nom du personnage Feat. Nom du manga/jeu vidéo
Identité

Nom: Naing Sein
Prénom: Alesia
Âge: 17 ans
Pays d'origine: Birmanie et mère Française
Rang social: Classe moyenne
Orientation sexuelle: Texte

Clan : Kerta
Rang dans le clan: Princesse
Pourquoi ce clan : Elle ne sait plus réellement vivre en communauté de façon convenable, et les Kerta sont les seules à l'accepter comme elle est. Ici, elle se sent à sa place et a trouvé une nouvelle famille.


Description

Physique: Couleur des cheveux - Couleur des yeux - taille - poids (/!\ IMC) - corpulence - style vestimentaire.
Psychologie: Susceptible - Caractérielle - Dure - Toujours sur l'offensive - Mélancolique lors de moments de faiblesse - Dit ce qu'elle pense et fait comme elle l'entend - Indomptable

Depuis ce jour la Haine coule dans mes Veines


Âge d'arrivée à l'Académie : 13 ans
Classe d'arrivée à l'Académie : 5ème
Âge d'entrée dans le Clan : 13 ans

La famille d'Alesia était une famille tout ce qu'il y avait de plus banal. La seule spécificité à la rigueur qui pouvait la caractériser, c'était le fait qu'il y avait des jumelles pour filles. Toutes deux étaient choyées par les parents, étant à leurs yeux de vrais trésors. C'est la mère principalement qui s'occupait d'elles au quotidien, le père travaillant à la fac. C'est d'ailleurs ce dernier qui fut à l'origine des prénoms d'Alesia et de Lutece, afin de rappeler la fait que la mère soit française, voulant ainsi s'assurer que les filles aient bien conscience d'avoir une double nationalité. Il participait tout de même à l'éducation des filles, passant tout son temps libre en famille, jouant avec les filles et leur apprenant les règles de vies.  Il n'y avait pas dans cette famille, contrairement à ce que l'on peut penser à cause de toutes les séries et les films sur les jumelles, des disparités dans les preuves d'amour. Elles étaient traitées exactement de la même manière. D'ailleurs, c'est souvent ensembles qu'elles faisaient les 400 coups et donc se faisaient punir, les deux filles s'entendant parfaitement bien. Elles étaient le genre de jumelle qui se comprenaient sans avoir à prononcer un seul mot. Les filles étaient inséparables.

Pourtant, malgré cette égalité dans l'amour qu'elles recevaient, Alesia savait qu'elles n'étaient pas parfaitement identique. Tout le monde le disait, et elle la première: Lutece était bien plus belle. Elle avait beau être jeune, elle dégageait une certaine aura qui captivait et la rendait sublime. Mais au lieu de se mettre à jalouser sa soeur, Alesia ne fut capable que de l'admirer, la prenant pour modèle. Personne n'était indifférent à sa soeur, même les adultes, et ça, la jeune fille en ressentait une grande fierté, car elle seule était vraiment proche de Lutece et pouvait toujours être à ses côtés. Cependant, cette diférence ne fut pas qu'à l'avantage de Lutece...

Un jour, alors que les parents avaient confiés les filles âgées de 11 ans à un ami proche du père, ce dernier tenta de se rapprocher de Lutece en l'absence d'Alesia qui était dans une autre pièce de la maison. Ce furent les cris de sa soeur qui interpellèrent cette dernière, qui accourus alors jusqu'à la chambre de Lutece. Cette dernière était en larmes, comme effrayée, l'homme ayant ses mains de posées sur ses épaules, comme s'il voulait la retenir. Alesia entra dans une rage folle et se jeta sur l'homme, lui hurlant dessus, le frappant comme elle le pouvait avec le peu de force qu'elle avait, le griffant également, croyant qu'il s'en prenait à sa soeur. Il tenta de lui expliquer que sa soeur avait prit peur d'une souris qui était passé par là, mais Alesia était instoppable. Il n'eu alors aucune difficulté à la jeter au sol. Le problème, c'est qu'il entra à son tour en colère, son orgueil ayant prit un coup. Il voulut la gifler comme pour la remettre à sa place et la réveiller, mais ce fut cette fois ci Lutece qui intervint en s'accrochant à son bras. Il la repoussa violemment, sans lui jeter un regard, voulant en finir avec Alesia pour la calmer. Son geste se stoppa net quand il vit l'expression d'Alesia. Il tourna alors la tête vers où son regard était posé, et se mit à blêmir. Lutece s'était violemment cogné la tête contre le coin de la table de nuit, et était à présent à terre, du sang ayant déjà formé une sorte de tâche sur le tapis.

Les jours qui suivirent furent un réel enfer pour toute la famille. Les parents venaient de perdre une de leur fille physiquement, mais il eurent l'impression que la seconde aussi était perdu, mais psychiquement. Il faut dire qu'Alesia fut très instable et perturbée. Elle hurlait, pleurait, donnait des coups dans tous les sens, se calmait, puis reprenait. De jour comme de nuit. Elle n'arrivait plus à vivre convenablement. Elle venait de perdre son point de repère. Ses parents furent désolés et impuissants. Ils convenaient que rester dans cette maison serait impossible, mais qu'Alesia nécessitait très certainement un cadre nouveau, qu'il lui faudrait un nouveau départ. L'ami intervint alors, ce dernier n'étant pas mis en cause par les parents, ces derniers étant persuadés que ce  n'était qu'un accident, et proposa d'envoyer Alesia en foyer. Les parents ne sachant réellement que faire suivirent ce conseil, priant pour que ça aide leur fille. Si seulement ils se doutaient de ce qu'il s'y passa! Ces lieux ne furent que violences quotidiennes et combats pour survivre. Et Alesia s'y sentit pourtant bien. Elle l'ignorait, mais elle trouvait en ces lieux un moyen de libérer toute la rage qu'elle avait en elle, apprenant très vite à donner les bons coups et à décupler sa force.

Ça aurait put durer longtemps ainsi, mais ses parents s'étaient dis que l'envoyer dans une école avec dortoir serait sans doute mieux pour elle. C'est ainsi qu'elle fut accueillie à l'Académie. Elle crut qu'elle ne pourrait plus libérer sa frustration, mais fut agréablement surprise d'apprendre qu'il y avait une guerre qui régnait sur place. Très vite, elle prit ses marques et se défoula quand c'était nécessaire sur ses camarades de classes. C'est ainsi qu'elle fut très vite repérée par la marquise Kerta du moment, qui l'enrôla dans leurs rangs. Elle apprit à en connaitre les membres et à les apprécier, mais sut également se montrer apte à se faire entendre. C'est ainsi que vint un jour l'opportunité pour elle de devenir princesse. Elle n'avait jamais imaginé accéder à ce rang, mais elle se rendit très vite compte qu'il y avait beaucoup d'avantages à être aussi haut placé dans la hiérarchie.

Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
 

Alesia Naing Sein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi la discrimination au sein de la presse haitienne?
» Quel est le role d'un presume bandit au sein de la CND?
» 03.Au sein de chaque monstre se cache un coeur
» Suspicion au sein de l'île ~ L'arrivée d'une Cipher Pol {Shaï} [Terminé]
» Le malaise regnerait au sein de la police...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost Inocence ::  :: Les Prédéfinis :: Du Staff :: Kerta-