Partagez | 
 

 Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 10:25

Modèle de présentation



O' Connor Ethan

Rien a foutre de tes problèmes : c'est chacun sa Merde, capish?

Identité
Informations physiques
Nom : O' Connor
Prénom : Ethan
Age : 17 ans et demi
Pays d'origine : Angleterre
Rang social : Classe Moyenne
Profession : ( Réservé aux adultes) Texte
Clan : Arès
Pourquoi ce clan : Parce que faut bien passer sa Colère sur quelqu'un, et dans ces moments-là, vaut mieux que ce soit un taré comme toi plutôt qu'une petite Princesse friquée.
Personnage de l'avatar : Yata Misaki
Couleur des yeux : Ambre, de l'orange sombre si tu préfère.
Couleur des cheveux : Du roux pétant.
Coupe de cheveux : Courte et en bataille.
Poids : 74.6 grammes, patate.
Taille : 1m61
Corpulence : Un corps bien bâti et bien musclé, bien que rendu rond par les vêtements larges qu'il porte.

Description physique
Lui, c'est ce genre de badauds qui passent dans les rues en se faisant remarquer, parce qu'il n'y en a pas deux comme lui. Tout d'abord, il a ses cheveux d'un roux si clair qu'on ne peut pas le louper. Ne lui demandez surtout pas si c'est une coloration, ça le fout en rogne. Il en est fier, de sa touffe de poussin cramé, tellement qu'il néglige totalement de la coiffer le matin ; c'est simple, lorsqu'il se lève, il passe plusieurs fois ses mains dans ses cheveux pour les "coiffer" a sa manière, et il est prêt a partir. Mais bon, ça lui va très bien comme ça, a quoi bon passer des heures entières a l'aube pour juste se démêler les racines, hein? Bref, passons. Il a aussi hérité des iris d'ambre de ses deux parents, une caractéristique familiale qui ne se perd jamais en cours de route. Ces yeux-là, ils changent d'humeur toutes les deux secondes : soit une fois ils ont l'air rieurs et amusés, soit l'autre ils brûlent de rage. Faut dire que le tout s'accorde au caractère brûlant du jeune homme. Ses expressions du visage sont très facile a identifier, et d'ailleurs, il a toujours un petit rictus moqueur aux lèvres ; il ne lui arrive que très rarement d'adopter une mine amusée. Dur a dérider, le petit gars. Sûr qu'avec cette tête de déterré tous les matins, les gens risquent de tout faire sauf de l'approcher ; d'ailleurs, suffit de le voir descendre les rues pour comprendre : il regarde les gens comme si d'une minute a l'autre, il allait leur sauter a la gorge pour les bouffer. Un asociale, j'vous dis. Sinon, il est plutôt étourdi sur le plan fringue : ses habits de tout les jours sont généralement des vêtements amples et larges, pratiques pour bouger, et simples a porter. Généralement, il s'habille d'un sweat-shirt a manches longues blanc, un short noir, ainsi qu'un pull rouge noué autour de sa taille, au cas ou. Ou alors, un sweat-shirt aux manches courtes, pour changer, surmonté d'une veste toujours laissé ouverte, qu'il pleuve ou vente. A croire qu'il n'a jamais compris qu'avec des si et au cas ou, on pourrait refaire le Monde. Sans oublier le détail important, la prunelle de ses yeux, la chair de sa chair : des petites bottes style converse, qu'il porte depuis des années et des années, et qui sont encore dans un état acceptable, bien qu'elles commencent a se déchirer. Elles ont une vraie valeur sentimentale, pour lui, et il ne souhaite pas s'en séparer pour rien au monde. Le petit détail insolite chez lui : son casque, qu'il garde toujours vissé autour de son cou. La musique, c'est sa Life, comme il dirait, il ne vit pas sans. Ah oui, et n'oublions pas ce qui fait de lui un véritable petit caïd : un bonnet noir, qui cache souvent ses cheveux décoiffés, et qui ne laisse que quelques mèches flotter sur son front et quelques-fois ses joues, pour les plus grandes. Il porte au bras gauche une sorte de lacet noir usé, auquel est rattaché une croix ; eh, on a tous le droit a sa croyance ! Ah oui, son moyen de locomotion a lui, c'est pas le bus, parce qu'il déteste les gens et leur proximité dans les transports en communs, ce pourquoi il voyage en planche a roulettes. Eh ouais, le skate c'est la classe, selon lui. Et si jamais vous le voyez s’avancer vers vous, une batte a la main, fuyez. Vite.


Description mentale
Ethan, c'est certainement pas le prince Charmant, vraiment pas le gars dont toutes les filles rêveraient. A part dans le Monde des Emo, Gothiques et SM, ou je suis certaine qu'on l’accueilleraient bras grands ouverts. Ethan, c'est tout d'abord un adolescent fougueux et plein de vie, qui se dépense toujours comme un fou en activités physiques, et en battles dans les rues. Pourquoi, lui demandez-vous? Mais parce que c'est fun, voyons ! Quoi de mieux que balancer une batte de base-ball dans la gueule de quelqu'un d'autre, juste pour le plaisir d'entendre ses dents craquer et tomber dans son gosier? Raah, décidément, c'est dur de se faire comprendre ; soyez un peu plus ouvert d'esprit, hein ! Bref, donc, une petite brute, un véritable caïd qui se revendique Roi des rues et des quartiers mal-famés, ou il est bien connu pour foutre sa merde quand il en a envie. Quand il trouve le chemin jusqu'au quartier désiré. Oui, parce que le garçon a un léger, disons vraiment léger pour ne pas le vexer, problème au niveau du sens de l'orientation. La seule chose qui ne s'est pas développée en concert avec son cerveau, c'est certainement cela ; a chaque fois qu'il sort en Ville, il lui faut toujours une heure pour trouver le magasin voulu, et une autre heure pour retrouver son chemin. La vie n'est pas facile. Mais attention, ne vous moquez pas de lui sur ça ; il est également très très susceptible, et déteste qu'on titille son ego. Alors gare a vos fesse, si vous ne voulez pas vous retrouvez avec une batte de base-ball là ou il faut pas.

Cependant, si on passe le coté violent du garçon, c’est un adolescent tout a fait normal. Enfin, a part sa vulgarité et sa familiarité avec les gens déplacés, il est normal. Enfin, je crois ; même moi, je n'en suis pas certaine a 100%. Si on en revient a ce que je viens de dire, il est effectivement vulgaire, puisqu'il n'hésite jamais a dire merde lorsque qu'il se fait mal quelque part, ou encore a traiter de tous les noms d'oiseau quelqu'un qui ne lui plait pas. Et croyez-moi, pour lui plaire, faut y aller. Familier avec tout le monde, il ne se gêne jamais pour donner de jolis surnoms a ces derniers, qui laisse deviner ses sentiments vis-à-vis de cette personne. Oui, il s'est déjà retrouvé a appeler quelqu'un Scrath Moumoute. Je vous laisse deviner pourquoi, ahem. Passons. Son seul point faible à jamais infaillible : les personnes de sexe féminin. Alors là, c'est bien la seule chose qu'il est incapable de contrer ; lorsqu'il essaye de les insulter, il bafouille et bégaye, et lorsqu'il tente de les frapper, il se met a trembler comme lors du passage d'un séisme. Donc, Ladies, restez a l'écart du bonhomme, mieux vaut ne pas le traumatiser, le pauvre enfant.


Votre Histoire
Âge d'arrivée à l'Académie : 12 ans
Classe d'arrivée à l'Académie : Sixième
Âge d'entrée dans le Clan : 14 ans

« Ce qui compte n'est pas d'être le Fils de tel ou de tel, parce que le Sang qui coule dans mes veines est le mien ! »

C'est ce que tu criais fortement aux autres élèves de ta classe, tes soi-disants camarades, qui ne manquaient jamais de venir t'embêter a la pause déjeuner. Sur un sujet qui te mettait toujours hors de toi : ton Père. T'avais pas décidé d'être le fils d'un tel connard, toi, tu pouvais pas non plus te programmer deux Bisounours comme Géniteurs. Mais lui, cet alcolo' raté, tu pouvais pas le sentir, t'avais même envie de gerber a chaque fois que tu le sentais passer le seuil de la maison familiale. Il était grand, et il aurait pu être beau, si seulement il ne gardait pas une barbe de 3 semaines au menton, et cette vilaine cicatrice a la joue. Quand t'étais mioche, tu rêvais de cette cicatrice, tu pensais a des combats héroïques contre des Monstres pas beaux. Mais nan, t'es vite tombé des nues en apprenant que c'était juste un autre ivrogne qui en se battant contre lui, lui avait éraflé la joue du morceau cassé d'une bouteille vide. Applaudissez l'audace du Père. Tu détestait également la façon qu'il avait de te regarder méchamment, et celle qu'il avait de presque emmener de force ta Mère dans leur chambre a coucher. Vous viviez peut-être pauvrement, mais tu étais certaine d'une chose : ce type n'aurait jamais du être Père de famille. Malheureusement, il avait fallu que elle, cette mère si indigne, soit assez conne pour se jeter dans la gueule du loup. Tu riais jaune en regardant les photos poussiéreuses de leur jeunesse. S'ils étaient beaux dans leur jeunesse, c'est sûr que ce n'était plus le cas aujourd'hui. Pour t'éclater et te soulager un peu, t'avait tout cramé, du haut de tes 7 ans. Tout seul, sans adulte responsable pour te dire de faire attention ; de toute façon, t'en avait pas a la maison, de ceux-là. Tu t'étais quand même méchamment brûlé le pouce, mais t'en avait plus grand chose a foutre ; regarder ces vieilles merdes êtres réduites a l'état de cendre était une jouissance profonde dont tu te régalais paisiblement, un simple sourire étrange au visage. Oh oui, tu te souvenais bien du cri dans la maison des voisins, lorsqu'on s'était rendu compte de ce que tu faisais : t'avais bien rigolé en les voyant sortir de chez eux avec un extincteur. T'avais juste bousiller la moitié de la pelouse jaunie, c'est tout, il n'y avait pas besoin d'en faire un drame. M'enfin, ça, c'est ce que tu pensais ; lui, il ne pensait pas comme toi. Encore bourré comme un trou, il t'avait chopé par le col de ton T-shirt, pour te balancer a l'intérieur de l’appartement, et commencer a hurler. Tu faisais de ton mieux pour ignorer les postillons qui s'installait sur ton visage, mais tu finis par te trahir ; un sourire, le même que celui de devant le feu, revint sur tes lèvres. Tu signas dés lors ton arrêt de mort : ton cher Paternel t'avait giflé, encore et encore, jusqu'à ce que ta joue soit plus rouge que les murs autour de vous. T'avais fini par te rebeller, t'étais furieux contre lui : pourquoi se permettait-il encore de jouer la Victime, après tout ce qu'il t'avait fait endurer? Tu te souvenais encore de tes doigts qui cherchaient quelque chose, n'importe quoi qui puisse servir de projectile, et tes doigts avaient finalement trouvés ta batte de base-ball. C'était lorsque tu avais gagné un match de base-ball, en CM1 ; on te l'avait offert, en disant que t'aurais jamais les moyens de t'en acheter une toi-même, de toute façon. Tu te rappelle comment tu avais frappé, frappé, et encore frappé le corps de ton Père. Sauf que t'avais oublié la règle qui tue : la différence d'âge. Le Papy t'avait arraché la batte des mains, pour la retourner contre toi. Cet acte, ce couteau dans le dos, tu t'en souviens encore aujourd'hui.

« S'il m'arrache les bras, j'irai le finir à coups de pieds. S'il m'arrache les jambes, je le mordrai jusqu'à la mort. S'il me décapite, mon regard le transpercera ! S'il m'arrache les yeux, je le maudirai pour l'éternité ! »

C'était devenu un véritable challenge, au fur et a mesure des années qui s'écoulaient, entre ton Père et toi. Toujours a vous foutre en rogne pour des conneries, toujours a vous mettre des tartes quand ça vous chantaient. Bien que souvent, tes joues se plaignaient douloureusement des coups reçus, tu persévérais : tu voulais le voir mort, crevé comme un rat, la bouche grande ouverte dans un tas de merde. A ton 10ème anniversaire, tu étais heureux : tu avais pu économiser assez pour t'acheter la planche de skate dont tu rêvais depuis si longtemps. Malheureusement, le soir-même, alors que ta Mère et toi vous vous prépariez a aller vous coucher, ton Père avait littéralement dévalisé la maison. Il avait cherché et fouillé ; il voulait du fric pour ses bouteilles, et il finit par le trouver. La rage au ventre, tu l'avais : tu avais du te charger de boulots minables comme facteur et d'autres conneries, pour pouvoir économiser pour ton cadeau d'anniversaire, et cet enfoiré te le piquait?! Tu n'étais pas d'accord, bien sûr, et tu essaya de le lui faire comprendre. Sauf que t'étais visiblement encore trop petit, puisqu'il t'envoya bouler sans problème. Re-belote, tu enchaîna des semaines et des semaines de travail pour économiser a nouveau, et une fois que tu ai réuni tout l'argent nécessaire pour l'achat de ta planche, tu fonças au magasin. Sur le chemin, tu croisas ton Paternel, en prise a des aubergistes furieux ; même avec tes quelques maigres économies, il n'avait pas pu payer ses verres et ses dettes. Misérable et puant l'alcool a plein nez, il avait littéralement rampé dans ta direction, te suppliant de lui prêter ton argent, juste histoire qu'il paye une bonne fois pour toute ses dettes. T'en revenais pas, qu'il ose encore venir te demander du fric pour ses bouteilles. Alors, t'avais coupé le lien entre lui et toi : t'avais prétexté que ce type était fou, que tu ne le connaissais ni d’Ève ni d'Adam. Oh oui, tu t’étais régalé de son expression de rage et de peur mêlées, comme les commerçants l'emmenaient au Commissariat. Quelques rues plu loin, t'en avais éclaté de rire, tellement c'était amusant. T'avais acheté ta planche, et t'avais fait quelques tours dans la Ville, avant de rentrer chez toi.

« L'amour engendre le sacrifice... Qui lui-même engendre la haine... Et c'est après que la souffrance entre en jeu. »

Seulement voilà, ce n'était pas aussi facile que ça ; ta Mère mourut d'une maladie 1 an plus tard. Tu attendais encore dans la salle d'attente de l'hôsto', vide. Tu t'étais même surpris a verser quelques larmes, et a pleurer comme une fille ; ta Mère avait beau être bien simple d'esprit et avoir fait de ta Vie un Enfer en se mariant avec cet homme, elle s'était rendue compte de son erreur par la suite, et avait tout de même essayée de se faire pardonner. Tu te souviendras surement toujours du délicieux goût fondant de ses tartes au citron ; tu les adorais, tu en mangeais toujours plus qu'il ne le fallait. On avait fait un enterrement qui rentrait dans les moyens de ce qui restait a ta famille : une pierre blanche, banale, et rien d'autre. Tu avais dispersé quelques-unes de tes vieilles billes sur le terre fraîchement remuée, et puis, t'avais aussi posé un cadre avec une photo d'elle. Elle avait les cheveux blonds. Tu shoota rageusement dans la pierre tombale d'à coté, sans te soucier de l'identité du défunt ; plus t'essayais de rendre les choses meilleures, et plus tu lui ressemblais, a lui, ce gars qui avait ruiné vos deux vies. Quoi que t'essaye de dire, il reste ton Père. Perdu, par la suite, tu avais vu ta maison être mise en vente, tes voisins déménager, et le quartier changer, sans toi. Tu avais trouvé cela dommage, parce que tu l'aimais bien comme il était : pourri et miteux, mais chaleureux et convivial. Avec une bombe de peinture ramassée dans une rue, tu avais décoré ta planche de flammes, juste pour le fun, comme pour te remémorer le feu des photos. Et puis, t'étais parti sur l'autoroute, laissant derrière toi ta vie de merde, partant pour des horizons meilleurs. Même si tu n'y croyais pas.

« L'enfer devait être un peu triste en mon absence, mais je vais vite te le rendre plus animé, école de mes deux ! »

Finalement, t'avais trouvé un endroit qui te convenait plutôt bien. Une sorte d'Académie plutôt banale, ou t'avais pas tout de suite été accepté. Logique, 'te fallait peut-être une famille avant toute chose. Après un bref passage dans un centre d'accueil, ou tu avais ému les familles en leur racontant ton histoire ; ça marchait a tous les coups. Tu t'étais retrouvé dans une famille d'accueil de classe moyenne, ni pauvre ni riche, juste entre les deux. Tes Parents adoptifs t'avaient même offerts un joli casque a musique, trop sympa. N'empêche que tu ne les aimais pas. T'avais perdu l'aptitude pourtant si naturelle chez les autres de faire confiance a autrui. Fallait pas t'en vouloir, ça paraissait évident après ce qui t'es arrivé. M'enfin bref, t'étais entré dans cette Académie. T'avais rencontré de vrais Princesse qui t'avait foutu la gastro' pendant toute une semaine tellement leurs manières étaient gerbantes, des Aristocrates a qui tu n'avais rien fait, parce que tu étais complètement dépassé par leur manière de penser, et aussi des croco' dans ton genre, des petits durs qui t'ont chercher des noises dés qu'ils ont vus ta tronche. En même temps, pas moyen de faire autrement, hein. Et puis, rapidement, a cause de tes éclats de colère, t'avais fini par te faire une jolie petite réputation, tellement jolie qu'un Arès était venu te voir. Au début, tu ne comprenais absolument rien a ce qu'il racontait, et tu te demandais si on ne se foutait pas de ta gueule, par hasard ; heureusement, il réussit a te calmer, chose qui n'est pas donné a tout le monde. Il t'avait expliqué ce qu'était les Arès, le principe de la Guerre qui se déroulait dans le coin, et touts les ennuis qui allait avec. Aussitôt, ton esprit de suicidaire s'était réveillé : tu lui avais serré la main a lui en briser les phalanges, avec un sourire carnassier aux lèvres. Il était temps de passer aux choses sérieuses.


Et toi, qui es-tu?
Prénom: Chuck Norris Junior. J'te jure que c’est vrai.
Pseudo: Zakuro Shimizu, Tamago Aoi et autres.
Âge: 16 ans.
Comment es-tu arrivé ici? Par le biais d'un top-site.
Des questions/suggestions? Bisou Télis ! ><'



Dernière édition par Ethan O' Connor le Mar 26 Fév - 20:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
L. Aristotélis Zacharios
Ares
avatar

Messages : 100
Messages RP : 70
Date d'inscription : 05/09/2012
Localisation : « J'suis moi, Tais toi. »

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 12:09

Bonjour, bienvenue !
Tout est expliqué dans le panneau d'affichage, pour ton information ! 8D Il y a donc oui, tous les personnages hiérarchiques sont des prédéfinis, pour faire duc, si j'ai bien compris, il faut donc que tu incarnes Lee Mune ! xDD Donc les predefs hiérarchiques sont à prendre ! (part se cacher)
Sur les prédéfinis hiérarchiques, si tu veux en prendre un, il y a marqué "attribué" ou "Personnage choisi" sur ceux pris, et ceux qui le sont pas, simplement marqué "fiche". (C'est à droite du PA)

Ensuite, la courte description des clans est marquée à la fin du contexte Smile Il n'y a pas de grosse description pour avoir un choix vaste de caractère, tout ça.

J'aime ton style d'écriture, au passage. (Et suis fan de ton ava *;*) Voilà, petit paté pour te dire bienvenue et éviter que la Fondatrice vienne te taper sur les doigts ... Mais sache qu'elle t’honoreras si tu prends un predef, et peut être que si l'un d'entre eux correspond au caractère de ton perso, ça pourrait t'éviter quelques trucs xD. Sache que je ne t'oblige en aucun cas à en prendre, mais un peu quand même, hein x). Sinon si tu ne veux pas en prendre ( et je comprend parfaitement xD), enlève le "duc?" et ton histoire de hiérarchie ( juste pour pas te faire poursuivre par des admins en colère xDDD Mais oui, ne t'inquiète pas, on est gentils quand même. Même que Fonda nous comble de calins et bisous sur la Cbeyyy.

Et pour le réglement, le code apparait quand tu le valides, chouuu.
Gros bisous mouahahaha

(Signé le malade mental maso)
Revenir en haut Aller en bas
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 12:43

Merci d'être venu me souhaiter la Bienvenue, tu est le premier, tu as donc le droit de me demander ce que tu veux. xD
Perso', je préfère garder mon pitit Ethan. ♥
Merci de toutes tes remarques positives, ça m'encourage a faire de mon mieux, c’est gentil. ^^
Bref, merci du coup de main, je vais vite enlever tout ça avant de me faire taper sur les doigts !


_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later



Revenir en haut Aller en bas
L. Aristotélis Zacharios
Ares
avatar

Messages : 100
Messages RP : 70
Date d'inscription : 05/09/2012
Localisation : « J'suis moi, Tais toi. »

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 12:45

De rien xD Te demander ce que je veux ?... xD TU sais pas la grosse gourde que tu viens de commettre face à mon tortureur de gens x). Et vas signer le réglement, hop hop hop ! *PAN*

(C'est bon, j'arrête de flooder, roh ... x) )

Sinon une autre suggestion, tu verras avec l'admin qui te souhaiteras la bienvenue mais, peut etre pourrais-tu allogner ton caractère ? 8D


Dernière édition par Aristotélis L. Zacharios le Mar 26 Fév - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 12:48

Fait, Chef ! 8D
Oups. Pas grave, Ethan est peut-être SM au fond. (a)

_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later



Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 16:31

Alors bienvenu Ethan! (câlins cookies)

Le code est ok je valide

Le physique: c'est sans importances donc bon

Le caractère: il doit y avoir le nombre de mots alors validé aussi

Par contre l'histoire: Tout est cohérent et réaliste sauf la fin, quand Ethan quitte son foyer, désolée mais un cas comme le sien relève des services sociaux alors l'histoire de l'adoption est à changer si ça ne te dérange pas, il va en famille d'accueil et le reste passe.

Petit détail, l'Académie n'est pas une école de privilégiés donc il y a effectivement des fils / filles à Papa cependant l'établissement n'a rien d'une école de riches ou autres, pourrais tu changer ce détail s'il te plais?

Voilà dès que tu as procédé à ces petites modifications tu pourras faire officiellement partie du Clan Ares.

J'espère que tu te plairas parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 20:37

Changé !
Juste, c'est si flagrant que ça dans ma présentation que je parle d'une Académie de riches? Parce que j'ai bien parlée de Princesses et Aristocrates, mais aussi de Caïds...alors j'ai un tout pitit peu de mal a voir ou et quoi changer, sorry. ^^'

_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later



Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 20:44

Retire la phrase Académie luxueuse et je te valide, c'est pas du tout un établissement d'Elite.
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 20:54

Fait ! Merci de m'avoir aidée. ^^'

_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later



Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mar 26 Fév - 21:56

Bon tout est ok, je valide!

Bienvenu chez les Ares Ethan!
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
Damian Ioannis
Baron Ares
avatar

Messages : 89
Messages RP : 75
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 25
Localisation : Ho, pas bien loin de l'incendie qu'on voit par la fenêtre~<3

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mer 27 Fév - 7:16

Bienvenue dans le clan, petit nouveau! Very Happy Ici ton Baron, alors si tu as des questions je suis là pour t'aider! Smile (Et bas la batte en ma présence! *u*)
Revenir en haut Aller en bas
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   Mer 27 Fév - 10:25

Merci de la validation, et merci de l'accueil ! ^^
T'inquiète Baron, Ethan va mettre de l'ambiance pire qu'il y en a déjà. **

_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu goûteras de ma batte de base-ball - Ethan O' Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voler les voleurs - Rang D {Avec Naoko Aisaka}
» Quelle est la base du développement ?
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» Salaire de Base

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost Inocence ::  :: Fiches :: Ares-