Partagez | 
 

 Le Chaton Russe débarque ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Le Chaton Russe débarque ~   Mar 26 Mar - 21:03


YUBOVITCH ORLOV Kiril

Impossible d'oublier, encore moins de pardonner

Identité
Informations physiques
Nom : Yubovitch Orlov
Prénom : Kiril
Age : 16 ans
Pays d'origine : Né sur le continent, de parents Russes
Rang social : Classe moyenne
Clan : Arès (Marquis)
Pourquoi ce clan : Par envie de suivre mon Roi, qui a été le premier ici à prendre ma défense
Personnage de l'avatar : Keichi Maebara (Higurashi No Naku Kokoro Ni)
Couleur des yeux : Gris
Couleur des cheveux : Blond platine
Coupe de cheveux : Courts, bien que mal peignés
Poids : 54 kg
Taille : 1.74 m
Corpulence : Élancé, plutôt sec



Description mentale
Je n'ai pas l'habitude de parler de moi, et je crois que je ne m'y ferai jamais. En fait, comment pourrais-je être objectif envers la chose que je hais le plus au monde ?

Mon âme souillée n'est qu'une plaie béante, que je traîne lourdement à longueur de journée, sans avoir la force de m'en débarrasser pour de bon. Et pourtant, Dieu sait que je suis capable du pire dans mes moments de folie... Mais après tout, la mort, est-elle la pire des conditions ? De mon point de vue, non. Je n'ai pas de fond dépressif comme certains adolescents qui voudraient se donner un quelconque intérêt ; j'ai simplement été marqué au fer rouge. Et la cicatrice toujours brûlante me pousse parfois malgré moi à vouloir en finir.

Sachez que si je ne vous adresse pas la parole, c'est parce que j'ai trop longtemps été voué au silence. Ou pour vous protéger. Ou pour me protéger... Ou peut-être tout à la fois ! Ma peur irrationnelle de tout contact y est également pour quelque chose. Ainsi, je peux paraître froid et distant...et c'est sans doute mieux comme cela.

A avoir été traité comme un animal, je peux encore avoir des réactions assez impulsives. Et ma rapidité naturelle à entreprendre les choses ou la manière pressante avec laquelle j'effectue les tâches qu'on m'attribue, n'arrange rien à ce côté bestial. Voyez ça plutôt comme des réflexes de survie, des gestes qui sont gravés en chacun de nous et qui décident ou non de se manifester. Mais paradoxalement, je me complais parfaitement dans le calme.

Je suis très facilement soupçonneux, assez méfiant, mais pas totalement paranoïaque -pas encore-. J'aime remettre en doute les dires d'autrui, plus par envie de connaître plusieurs points de vue, que de titiller les gens.

Mais s'il y a bien une personne à laquelle je ne causerai jamais de tort, c'est bien Armin. Et que vous lui manquiez de respect signera votre arrêt de mort ; j'y veillerai personnellement. J'ai également une aversion totale pour toutes les formes de chantage qui puissent exister, ainsi que les personnes qui abusent de leur statut pour obtenir ce qu'elles veulent. Simple question de principes.


Votre Histoire
Âge d'arrivée à l'Académie : 13 ans
Classe d'arrivée à l'Académie : 4ème
Âge d'entrée dans le Clan : 14 ans

Yubov Orlov, jeune lycéenne prometteuse de 17 ans, filait l'amour parfait avec Alex, jeune homme de confiance, lui aussi destiné à de brillantes études. Mais une grossesse inattendue fit prendre la fuite au beau Dom Juan. Tout de même déterminée à garder l'enfant, Yubov se rebella contre ses parents qui eux, lui indiquaient clairement l'avortement. C'est ainsi que la jeune femme donna naissance à l'être qu'elle allait aimer le plus au monde : un petit garçon qu'elle nomma Kiril. Elle lui donna également son propre nom, trop en colère contre le lâche qui l'avait quitté neuf mois plus tôt.

Grâce à cette mère aimante, j'ai vécu durant trois ans une très heureuse et sereine enfance à ses côtés, n'ayant nullement besoin de paternel. Elle sacrifiait tout pour moi : amis, famille, carrière professionnelle... Aussi je lui avais assuré de mes mots d'enfant qu'un jour je lui rendrai la pareille. J'eus également beaucoup de chance puisque je m'entendais très bien avec mon voisin, Adam. À à peine deux ans, nous faisions toutes les bêtises possibles et imaginables ; notre favorite était de manger en toute innocence dans la gamelle du chien d'Adam. Très complices en somme.

Puis vint ce jour où ma mère retoucha le bonheur du doigt : elle rencontra quelqu'un. Dragomir, un homme a fortiori honnête et a bon revenu, qui vint améliorer notre quotidien. Enfin celui de ma mère. Car même si j'atteignais à peine mes trois ans, je savais bien qu'il n'était pas mon père. Il s'avérait donc inconcevable que je le considérasse comme tel. Non pas que je le haïssais, je ne faisais simplement pas fit de cet homme, venu perturber quelque peu l'équilibre de notre famille. Oui, j'étais jaloux. Jaloux de cet homme car j'avais l'impression qu'il me volait l'amour de ma mère ! Et cela semblait réciproque : il me regardait étrangement lorsqu'elle me lavait, seul moment où j'étais pleinement en compagnie de Yubov...comme si nous étions deux rivaux !

Un grave accident de la route vint du jour au lendemain m'arracher la personne que je chérissais le plus. Ma mère s'était prise un de plein fouet camion qui déboîtait, alors qu'elle le doublait. La voiture avait fait des tonneaux, puis le camion, qui avait aussi été dérouté, avait jovialement roulé sur l'auto retournée. Verdict pour maman : traumatisme médullaire, paralysie totale, faillit y laisser la vie. Admise immédiatement à l'hôpital, on nous expliqua qu'elle allait devoir rester plusieurs mois, voire années, pour être totalement remise. J'avais pleuré, c'était sûr ; malgré le fait qu'elle puisse s'en sortir, la moelle épinière n'étant pas sectionnée.

Le soir même, Dragomir insista pour me faire prendre mon bain, prétextant une contraction de microbes en allant à l'hôpital. Premier élément que je notai : il avait fermé la porte à clé.
« Mama ferme jamais 'a porte !, fis-je remarquer.
-Oui, mais je ne suis pas maman ! Déshabilles-toi, allez ! » répliqua-t-il d'un ton invitant à exécuter ses ordres.
Nu comme un ver, j'allais entrer dans la baignoire quand il me retint par l'épaule. J'eus un geste de recul qui fit ripper ses ongles sur ma peau, y laissant trois fines zébrures rouges. J'allais me retourner mais n'en eus pas le temps...et hurlai. Une intense douleur vibra dans mon bas-dos et m'arracha des pleurs. Je sentis simultanément que Dragomir qui avait ôté ses vêtements était derrière moi, et que c'était lui l'origine de cette géhenne ! Elle se dés intensifia, puis revint, plus forte, plus profonde...encore et encore ! Je ne pouvais rien faire d'autre que pleurer et crier, subissant le cauchemar qui allait me hanter pour des décennies : le viol. Je nommai ce jour le jour F, moment que j'espérais oublier de tout mon être.


Je vécus à partir de ce jour comme coupé du monde réel, avançant comme dans un épais brouillard cherchant à m'étouffer. Le silence, lui était bien présent. Ce qui s'était passé ce fameux soir-là ne devait sous aucun prétexte être révélé. Si j'osais parler, Dragomir m'avait promis de recommencer encore et encore. Mais quand l'envie lui prenait, il se mettait en tête que j'avais cédé et tout dévoilé ; c'était alors reparti pour un moment interminable de cette torture qu'il appelait « amour ». Les années passaient, j'allais voir ma mère aussi souvent que je le pouvais, et subissais les sévices de Dragomir aussi souvent qu'il le voulait. Il me traitait comme une bête, comme un objet sur lequel il passait son amour et sa colère. Il me prenait, me bousculait, me balançait, me frappait, m'insultait, me cajolait, me hantait, m'enivrait, me violentait, disait même m'aimer !

Arrivé au collège, j'eus de graves problèmes disciplinaires ; violence envers les camarades surtout. Quand je réalisai que cette extériorisation pouvait me coûter le renvoi et donc, m'obligerait à passer la journée aux côtés du beau-père, je m'enfermai derechef dans le mutisme et tentais de contrôler mes pulsions. Dragomir, à la maison, nota ce changement et dit que cela « lui plaisait bien ». Habitué aux entailles qu'il aimait me faire dans le dos, je réussis à ne plus broncher à la pénétration de la lame dans ma chaire. Il s'empressait alors de reproduire le jour F, comme réprimande, mais de la même manière, il n'obtenait plus aucune manifestation de ma douleur. Cela dû le lasser, puisque ses attouchements envers moi se firent de moins en moins nombreux, jusqu'à complètement cesser lorsque je fus accepter pour entrer à l'Académie, en classe de quatrième ; j'avais 13 ans. Avant le départ pour ce nouvel établissement qui m'attendait, je passai voir ma mère, qui en l'espace de dix ans, avait pratiquement guéri et avançait sûrement dans sa rééducation. Elle était inquiète quant à cette école que j'avais choisie, mais je l'avais rassuré en lui certifiant que c'était le mieux pour moi. Je partis donc faire ma rentrée à l'Académie, espérant laisser derrière moi tous mes souvenirs et sentiments. Mais oublier...c'était malheureusement impossible !

Je mis un an avant de choisir mon clan ; une année durant laquelle le cauchemar de ce jour F que j'avais tenté de laisser derrière moi, c'était répété. Ils se faisaient appeler les Narcisses, et je les haïssais déjà. Je ne savais pas comment ils avaient fait pour voir en moi la victime numéro un, alors que j'essayais au contraire de montrer une assurance inébranlable. Un jour où l'un d'eux allait pour la énième fois m'humilier, quelqu'un daigna me venir en aide et remit l'importun à sa place. Je n'oublierai jamais ce qu'Armin, Roi des Arès a fait pour moi, je lui dois mon adhésion à son merveilleux clan, et la possibilité de prendre une revanche sur les Narcisses ! Il vit tout de suite la haine que je portais en moi et chercha à me comprendre. Et malgré mes maintes tentatives de fuite au début, il finit par gagner ma confiance. Armin m'enseigna ensuite les bases du combat pour pouvoir me défendre à l'avenir. Mon dévolu se jeta sur une splendide batte argentée et noire, avec laquelle j'allais prendre un malin plaisir à honorer le clan des Arès. En deux ans, j'ai parfaitement trouvé ma place et suis aussi reconnaissant envers mes alliés, qu'intransigeant avec mes ennemis. Pardonner ? Mais pour quoi faire !

Et toi, qui es-tu?
Prénom: Malika
Pseudo: Draug !
Âge: 17 balais
Comment es-tu arrivé ici? Miss Fondatrice, thanx !!
Des questions/suggestions? Nope.



Dernière édition par Kiril Yubovitch Orlov le Mer 27 Mar - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mar 26 Mar - 21:52

Bienvenue parmi nous!

Alors le code est ok, le caractère et l' histoire aussi: juste demain passe ta fiche au correcteur et je te valide officiellement!
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
L. Aristotélis Zacharios
Ares
avatar

Messages : 100
Messages RP : 70
Date d'inscription : 05/09/2012
Localisation : « J'suis moi, Tais toi. »

MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 6:38

Bienvenue !! Bon, j'ai pas grand chose à dire, à part que je te remercie d'avoir pris le predef. Okay, nos persos se tiendront à une royale distance l'un de l'autre pour pas que Télis songe à le câliner, Hu-uh... (Va faire de son perso un perso aveugle quand tu seras là).
Enfin bon, moi ze l'aime bien, hein.
Ton style est fluide, ni trop de mots pour compliquer les phrases ni pas assez, fais quand même attention à l'orthographe et, comme a dit Fonda, passe un petit coup de correcteur, et tu seras validé juste après car on est des rapides //SBAF//.
Sur ce, bon jeu et au plaisir de passer en lien ambigüe négatif avec toi :3 (Oui, Télis de son côté a un besoin permanent de se sentir entouré, donc a besoin de faire des câlins)

Au revoir et bonne journée (soirée si tu lis ça ce soir)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 9:43

Bienvenue a toi, Marquis Arès !
Très bon choix d'avatar, en passant, j'aime. ♥

_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later



Revenir en haut Aller en bas
Damian Ioannis
Baron Ares
avatar

Messages : 89
Messages RP : 75
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 24
Localisation : Ho, pas bien loin de l'incendie qu'on voit par la fenêtre~<3

MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 12:01

Hello, confrère de la hiérarchie! Very Happy
Moi aussi je vais te coller! *PAN* Je plaisante, je respecterais ton espace sociale. Smile ...ou pas~~!
Sinon, il me semble qu'il manque la description physique, non...? just saying... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 12:16

Wouah ! Merci à tous pour ce splendide accueil !! m(_ _)m

Fondaaaaaaa' > Ayéééé, tout beau tout propre ! o/

Télis > Merci pour le style, ça fait plaisir ** Et oui quand j'ai passé au correcteur j'ai remarqué que mes erreurs étaient...stupides ? Bah, on va sortir l'excuse que j'ai tapé ça vite fait en soirée %DD Hâte de voir si tu vas réussir à ne serait-ce que me toucher gnarkgnark !

Ethan > Ahah, merci mais l'avat' était déjà sur le prédef xD L'honneur d'avoir déniché cette perle ne me revient malheureusement pas

Damian > Wesh Baron ! ** Tout comme Télis, j'te conseille de rester à distance %D Et pour la description physique c'était facultatif...m'enfin j'peux en faire une pas de soucis ;D

C'est marrant y'a que des Adès qui souhaitent la bienvenue ! On est trop des boss en fait :°
Revenir en haut Aller en bas
L. Aristotélis Zacharios
Ares
avatar

Messages : 100
Messages RP : 70
Date d'inscription : 05/09/2012
Localisation : « J'suis moi, Tais toi. »

MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 12:59

Viens par là ! (Lui saute dessus par surprise et lui fait des câlins en riant) hin... Je sens que je vais me faire taper ... XD bref, te voilà valider par notre... Par... Par quelqu'un d'inconnu ou par Fonda, bref, voilà ! Amuses-toi bien chez nous, fous et fous ~... Tu viens d'entrer dans l'abîme des traumatisés \o

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 15:18

Nyaaah, vade retro !! *le repousse gentiment*

L'abîme des traumatisés ?...bah, comme ça j'me sens moins seule ;D
Revenir en haut Aller en bas
Damian Ioannis
Baron Ares
avatar

Messages : 89
Messages RP : 75
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 24
Localisation : Ho, pas bien loin de l'incendie qu'on voit par la fenêtre~<3

MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   Mer 27 Mar - 15:42

Et tu as tout à fait raison : Tu es chez les boss! XD ARES EN FORCE!
Quant à la description physique, je n'étais pas sûr qu'elle soit facultative, mais puisqu'elle l'est ne t'embête pas avec, tu auras vite assez à faire avec les fiches de liens et de demande de rp! Smile
*tapotte la tête*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Chaton Russe débarque ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Chaton Russe débarque ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bonne fete revolution russe
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» Equipement artillerie Russe
» Une institutrice russe "scotchait" ses élèves...
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost Inocence ::  :: Fiches :: Ares-