Partagez | 
 

 Andrew Matteo Hadley [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew M. Hadley
Narcisse
avatar

Messages : 12
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/04/2013
Localisation : Cherche, tu vas peut-être trouver.

MessageSujet: Andrew Matteo Hadley [100%]   Dim 21 Avr - 23:02


Hadley Andrew M.

« Je fait ce que je veux ! »

Identité
Informations physiques
Nom : Hadley
Prénoms : Andrew Matteo
Age : 16 ans
Pays d'origine : États-Unis
Rang social : Classe moyenne
Profession :
Clan : Narcisses
Pourquoi ce clan : Parce que Andrew est manipulateur et qu'il se sert plus de ses mots que de ses poings.
Personnage de l'avatar : Ren Hakuryuu de MAGI: The Labyrinth of Magic.
Couleur des yeux : Un bleu, l'autre blanc. À la base ils étaient tous deux bleus.
Couleur des cheveux : Noir avec reflet bleu.
Coupe de cheveux : Court, mais plutôt long pour un garçon et attacher en queue de cheval.
Poids : 48 kg
Taille : 157 cm
Corpulence : Mince.

Description physique
À quoi il ressemble ? Ressembler... Pourquoi est-ce qu'on utilise un terme associé à la similitude ? Chaque personne est unique, c'est déjà une banalité en soit. Vous comprendrez pourquoi je ne m'attarderais pas là-dessus, car mon but premier est de vous parler de l'apparence d'Andrew jeune garçon de 16 ans.

Il mesure environ 1m57. Comme il se situe dans la moyenne, il n'est pas vraiment complexé. Son vrai complexe est cette cicatrice qui déforme son visage et cet œil blanc qui vient de paire. Étant aveugle de cet œil, il a un champ de vision réduite qui fait qu'il a des réflexes moins aiguisé qu'une personne normale.

Avec sa peau très pâle, presque blanche, on peut facilement voir toutes les petites imperfections de sa peau, des cernes jusqu'à ses nombreuses cicatrices. Pourtant, il est assez mignon, mais déteste qu'on le lui fasse remarquer. Du moins, c'est ce qu'il dit, au fond je suis sûre qu'il aime ça. Malgré son visage souvent impassible, on peut lire en lui comme dans un livre ouvert. Ses yeux, deux ocres bleuté y sont pour quelque chose.

Andrew n'est pas musclé le moins du monde, mais il n'est pas gros non plus. On pourrait même dire qu'il est maigre. Il a un physique assez androgyne, à son grand désespoir.

Sinon, il a les cheveux assez longs et noirs, même si parfois ils peuvent sembler être bleus. Il se les attaches souvent en queue de cheval pour éviter qu'ils le gênent. Ça ne l'aide pas vraiment à paraître plus masculin. Parfois, il arrive même que des gens le confondent avec une fille. Il déteste ça, mais il n'arrive pas à se résoudre à couper ses cheveux. Allez savoir pourquoi.

Côté vestimentaire, Andrew porte souvent des pulls avec des longues manches ou des vêtements amples. Sinon il n'a pas vraiment de style vestimentaire. Il porte ce qu'il trouve dans son garde-robe.


Description mentale
Au premier abord, Andrew est un jeune adolescent flegmatique que rien n'intéresse. Il déteste que les gens portent attention à lui et n'a aucun rêve pour le futur. Il veut seulement pouvoir mener une vie normale et ennuyeuse. Il essaie d'être classe en optant pour une personnalité douce et calme, peut-être même un peu mystérieuse. Pourtant, il ne suffit que qu'un geste déplacé ou d'une remarque désobligeante pour qu'il révèle sa véritable personnalité.

Pour le décrire en un mot, on pourrait dire colérique ou rabat-joie. Il lui arrive souvent de cracher des insultes à la figure des autres ou de trouver leurs points faibles et agir en conséquence. Il déteste lorsque quelqu'un l'insulte, particulièrement lorsque l'on fait des remarques sur son physique androgyne. Il est un peu plus efféminé que la moyenne des garçons de son âge et il en est vraiment complexé. Un peu comme une fille qui n'a pas de poitrine, si on le lui fait remarquer je ne suis pas sûr qu'elle va apprécier. C'est pareil pour Andrew. Une simple remarque sur son physique et il vous haïra jusqu'à sa mort. Il n'aime pas se battre, contrairement à ce qu'il laisse croire. Il a beau menacer les gens, il n'aime pas utiliser ses poings. S'il en vient au combat, il va jouer la petite fille fragile pour éviter les problèmes. Il préfère oublier sa fierté en fuyant ou en usant de son physique androgyne plutôt que de se faire frapper. On peut dire qu'il craint la douleur, d'une centaine façon.

Andrew est hypocrite et manipulateur, s'il veut quelque chose, il va tout faire pour l'obtenir. Profitant de son apparence de jeune fille il peut avoir ce qu'il désire rien qu'en lançant un regard larmoyant. Pourtant, il déteste lorsqu'on dit qu'il est mignon. Il ne va pas piquer une crise juste pour ça, mais ça l'énerve.



Votre Histoire
Âge d'arrivée à l'Académie : 14 ans
Classe d'arrivée à l'Académie : 4 ème
Âge d'entrée dans le Clan : 15 ans.

Andrew est né dans une famille normale, ses parents étaient de bonnes personnes. Enfin ses parents, façon de parler, il ne connaissait pas son père, il ne l'avait jamais vu. Ce n'était qu'une supposition basée sur les témoignages de sa mère, il n'était même pas certain à savoir si cet homme l'avait un jour aimé. Il avait disparu juste comme ça avant même la naissance D'Andrew et de sa sœur jumelle. Ce n'est pas ce que l'on appelle un père, mais un inconnu. Malgré tout, sa mère était une jeune femme gentille, mais un peu étourdie, elle prenait soin de ses enfants comme l'aurait fait n'importe quelle mère. Comme elle avait été élevée aux États-Unis étant plus jeune, elle décida d'élever ses enfants à cet endroit, malgré son désir grandissant de voyager. Ce sont sur ces terres qu'Andrew et sa jumelle, Mary ont vus le jour. Ils ont toujours mené une vie bien banale. Comme n'importe quel enfant Andrew faisait des bêtises mineures telles que dessiner sur les murs, enquiquiner sa sœur enfin, vous voyez le genre. C'est une fois rendu au primaire qu'il commença à avoir des problèmes de comportement. Rien de bien grave, il criait des insultes ou bousculait les gens sans pour autant frapper et peu à peu, il commença à se faire rejeter de tous. Personne ne voulait être son ami sous prétexte qu'il était méchant. Les gens riaient de lui et le pointait du doigt. Comme personne ne le frappait ou l'insultait directement, les adultes ne pouvaient rien faire. Ces crises étaient de plus en plus violentes et il était même rendu au stade de lancer des chaises en plein milieu de la classe. Ses professeurs étaient découragés et ils le blâmaient pour tout ce qu'il faisait. Pourtant, ce n'était pas de sa faute, mais vous connaissez les adultes, ils se bouchent les oreilles et ferment les yeux. La seule chose qu'ils entendent est ce qu'ils veulent bien entendre.

Se faire rejeter de la sorte c'est horrible, je vous l'accorde, mais sa sœur était toujours là pour lui. Elle lui remontait le moral et peu importe ce qu'il fessait elle restait toujours à ses côtés. En plus, la petite Mary avait réussi à convaincre quelques personnes qu'Andrew n'était pas si méchant et peu à peu, le jeune garçon se retrouva entourer d'amis comme n'importe quel gamin de son âge. C'était grâce à sa sœur s'il avait retrouvé son sourire. Il l'aimait tellement, il ne pouvait pas s'imaginer vivre sans elle. Mary avait tout fait pour lui alors qu'il avait perdu espoir. C'était son ange. Même s'il était entouré d'amis, il n'avait besoin que d'une seule personne. Comme deux moitiés inséparables.

Mais comme on dit, toute bonne chose a une fin. Un tas de cendre et un reste de fondation à moitié détruit par les flammes, c'est tout ce qui restait de leur ancienne demeure. Des souvenirs atroces et une marque indélébile, c'est ce qu'avait gagné Andrew dans cet accident. C'est peu cher donner pour la perte qu'il a dû subir. Je ne parle pas seulement de la perte de vue de son œil droit, mais aussi de la mort de sa moitié.

Un corps avait été retrouvé dans les flammes, il était malheureusement trop brûlé pour être identifié, mais il était évident qu'il s'agissait de Mary.

Le décès de Mary fut un véritable choc pour Andrew. Cet événement a complètement bouleversé sa vie. Il ne voulait plus voir personne, il ne mangeait plus au désespoir de sa mère. Pourtant, elle souffrait elle aussi autant qu'Andrew si ce n'était pas plus, l'enfant qu'elle avait élevé à la sueur de son front venait de périr. Peut-être était-ce la peur de perdre un autre enfant qui la fessait s'occuper autant d'Andrew ignorant sa propre peine. Mais comme un vrai égoïste, Andrew ignorait sa mère. Il passait toutes ses journées devant la fenêtre de sa chambre. Il était d'un calme impressionnant. Personne ne se doutait de la folie qui commençait peu à peu à démolir son esprit.

Il pensait n'avoir personne à qui en parler. Personne à qui se confier. Il se croyait seul. Il avait beau crier de toutes ses forces, il ne se sentait pas plus soulagé. Sa moitié n'était plus, son autre lui était parti. Quelque chose le consumait de l'intérieur. Les pensées morbides venaient hanter son esprit. Sa solitude était trop grande pour être apaisée. Il n'avait toujours pas compris à quoi servait le bonheur. Oubliant le goût de la réussite, perdant la sensation d'aimer. La seule chose qu'il lui restait était cette folie qui le consumait peu à peu. La solitude, son châtiment. La folie sa nouvelle amie. Comme un papillon prit dans la paume d'une main, il ne pouvait pas voler. Il allait juste continuer à s'enfoncer jusqu'à ce qu'il ne puise plus respirer. Pourquoi est-ce que les gens continuaient de rirent ? Pourquoi est-ce que la terre continuait de tourné ? Pourquoi elle, pourquoi pas lui ? Tant de questions, si peu de réponses...

Au fil du temps, ses pensées malsaines l'abandonnaient doucement. Sa douleur s'estompait peu à peu, sans jamais disparaitre totalement, sans jamais être oublié. Comment aurait-il put ? La marque sur son visage était toujours là pour lui rappeler. Il détestait les miroirs reflétant encore et toujours son visage déformé par les flammes, cette horrible marque repoussante qui ne disparaitra jamais.

Son mauvais comportement fit son retour, il recommença à cracher des insultes aux visages de ceux qui l'énervait toujours plus méchant et comme on dit, on récolte ce que l'on sème...

« Tu n'es qu'un monstre, avec ta cicatrice, tu me dégoûtes ! Je suis sûr que même ta sœur détesterait de ce que tu es devenu ! »

Sa mère ne savait plus quoi faire, sa fille était morte et son fils était devenu délinquant, pauvre femme. Qu'avait-elle fait de mal ? Méritait-elle vraiment un tel châtiment ? Elle avait besoin de repos, de temps pour se remettre les idées en place. C'est alors qu'elle eu l'idée d'envoyer son fils en pension. Je vous laisse deviner le reste.



Et toi, qui es-tu?
Prénom: Secret. ~
Pseudo: Andrew M. Hadley
Âge: Je suis jeune. ._.
Comment es-tu arrivé ici? De partenariat en partenariat...
Des questions/suggestions? Le fow' est trop grand pour mon ordi. ;w;


Dernière édition par Andrew M. Hadley le Lun 22 Avr - 22:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ethan O' Connor
avatar

Messages : 72
Messages RP : 51
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-bref. xD

MessageSujet: Re: Andrew Matteo Hadley [100%]   Lun 22 Avr - 10:33

Owwwii, enfin un BG de Magi. **
Brefouille, bienvenue sur le forum ! ♥

_________________

Some people, they were born with it,
Got the flame burning in their eyes,
Shoot first and ask questions later