Partagez | 
 

 Garance Burguess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Garance Burguess    Lun 13 Aoû - 19:42


Burguess Garance

Comme elle sourit personne ne devine l' Immense Souffrance de l'Ombre


Ayanami Rei Feat. Neon Genesis Evangelion
Identité

Nom: Burguess
Prénom: Garance
Âge: 16 ans
Pays d'origine: Allemagne
Rang social: Riche
Orientation sexuelle: Texte

Clan : Venus
Rang dans le clan: Princesse
Pourquoi ce clan : En tant qu’ancienne star, il est difficile de l’imaginer utiliser ses poings. De plus, elle est de nature plutôt fragile. Et, de toute manière, elle préfère user de ses charmes pour arriver à ses fins. Et puis, on en va pas se mentir, la reine actuelle des Vénus y est pour beaucoup.


Description

Physique: Cheveux bleus - Yeux rouges - 1m78 - 58Kg - élancée.
Psychologie: De nature fragile, mais cache très bien ses sentiments - Douteuse - Pessimiste – Volontaire pour agir – Timide - Loyale – Affectueuse – Souriante en toutes circonstances – Sait se faire discrète – A peur du regard des autres

L'histoire du personnage


Âge d'arrivée à l'Académie : 13 ans
Classe d'arrivée à l'Académie : 4ème
Âge d'entrée dans le Clan : 15 ans

Garance a eu énormément de chance, et ce depuis sa naissance. Elle est venue au monde de parents unis, s’aimant et qui attendaient avec impatience sa naissance, qui serait la concrétisation de leur union. Tous les deux étant dans le monde du showbiz et gagnant bien leur vie, elle put grandir dans ce milieu sans jamais manquer de rien. Du moins, sur le plan matériel. En effet, la jeune fille avait beau recevoir tout l’amour possible et imaginable de la part de ses parents, elle gardait au fond d’elle une sorte de manque. Il lui manquait en fait des amis, des personnes en qui avoir confiance. A l’école, elle n’avait personne à qui se confier, parce qu’elle n’arrivait pas à s’approcher des autres. De nature discrète et effacée, elle était loin d’être le genre à capter l’attention de quiconque. Ses parents se rendant compte qu’elle n’avait pas l’air de se sentir bien à l’école tentèrent de lui donner des conseils, des astuces pour se faire des amis. Mais rien n’y faisait, la timidité de Garance prenait le dessus sur ses bonnes volontés. Sa mère eu alors pour idée de lui offrir une chance unique : celle de pouvoir devenir quelqu’un d’autre.

C’est ainsi que la jeune fille fit à son tour ses premiers pas dans le showbiz. Au début, ce fut une dure épreuve pour elle, car elle avait beau avoir côtoyé ce milieu depuis sa plus tendre enfance, elle ne se sentait pas l’âme d’une idole. Son manager devait combattre chaque jour le pessimisme de la jeune fille, y mettant vraiment toute sa bonne volonté. Garance songeait sérieusement pourtant à arrêter les essais, quand elle fit la rencontre d’une personne : la fille de son manager. Cette dernière, qui avait à peu près le même âge, ne cessait de lui faire des compliments, lui disant ôh combien elle était jolie. Mais surtout, elle lui fit prendre conscience que très peu de personnes pouvaient avoir cette chance qui lui était offerte, et qu’il fallait donc qu’elle la saisisse, quitte à vivre un échec, mais en ayant vraiment essayé. Garance se reprit alors en main, et grâce à sa détermination nouvelle, put décrocher de nombreux contrats et gagner en notoriété. La vie d’idole n’était pas simple tous les jours, car les coups bas sont au menu tous les jours, ainsi que la rencontre d’hypocrites et les remarques blessantes. Mais la jeune fille a toujours sut garder le sourire et se montrer sociable, prenant sur elle, les paroles de la fille de son manager lui revenant dans ce genre de moments.

Entre ces deux personnes d’ailleurs, il y eu la naissance d’une complicité nouvelle, que la jeuen fille n’avait jamais connut auparavant. Elle fut même la seule vraie amie que se fit Garance, les autres personnes, qu’elles soient de l’école ou de son travail, ne voyait en elle que l’artiste connue et riche. Cette relation, c’est ce qui lui manquait pour se sentir bien. Et la fille du manager était bien la seule avec qui elle pouvait vraiment être elle-même, et même s’aimer. C’est pourquoi, ses sentiments de reconnaissance et d’admiration devinrent des sentiments d’amour. Elle le cacha, se sentant déboussolée par son attirance pour une personne du même sexe, et surtout, ne sachant pas comment vivre avec. Comment allaient réagir ses parents s’ils l’apprenaient ? Qu’adviendrait il de sa carrière si ses sentiments venaient à être exposés au public ? Qu’en penserait la personne concernée… De ses questions diverses et variées, auxquelles elle n’avait aucune réponse, Garance recommença à perdre confiance. Son amie s’en rendit bien compte, et tenta de l’aider à se reprendre et à se relever, lui demandant ce qui pouvait bien la préoccuper, mais elle ne put se résoudre à lui révéler l’origine de son anxiété nouvelle.

Une fois encore, ce fut sa mère qui vint à elle pour lui parler, vivant mal de voir sa fille si mal. Elle lui prêta une oreille attentive, et Garance se confia alors, entièrement, à sa génitrice. Mais alors qu’elle pensait avoir droit à son soutien, sa mère ne put trouver les mots pour la réconforter ou la conseiller. La nouvelle de l’orientation sexuelle de sa fille fut en effet un choc pour cette dernière. Quand le père fut mit au courant, ce dernier se mit à nier le tout, vociférant que ce n’était que des illusions, que bien sûr, sa fille n’était pas de ce bord là. Une réelle tension était née au sein de la famille, et Garance s’en savait l’origine. La nouvelle eut un tel impact d’ailleurs que les parents décidèrent de déménager, loin de tout ça. Le « ça », c’était pour évoquer le showbiz, mais surtout, la fille du manager qui faisait croire à Garance qu’elle était amoureuse d’une personne du même sexe. Garance ne put rien dire, ne voulant créer plus de problèmes. Elle ne put dire au revoir ni à son école, ni à son travail, ni  à son amie. Du jour au lendemain, Garance Burguess et sa famille avaient disparut. Sur le continent, les parents voulaient essayer d’offrir un nouveau départ à leur fille. Pour eux, il était clair qu’elle avait confondu amitié et amour, mais ils ne voulaient pas risquer de voir leur fille souffrir des moqueries des autres, surtout vu son statut de jeune star.

Pourtant, malgré leurs bonnes volontés, Garance se renferma sur elle. Cette séparation brutale avec sa vie d’avant, et la non acceptation de ce qu’elle était par ses parents la faisait souffrir. Elle en était certaine elle : elle était homosexuelle. Son père, voyant que sa fille ne se remettait toujours pas de leur départ précipité, décida de l’envoyer dans une école dont il avait entendu vaguement parler, et qui lui permettrait, selon lui, de pouvoir un peu remettre ses idées en place et y voir un peu plus clair, la séparation avec eux étant inévitable dans le processus de reconstruction. C’est ainsi qu’elle fut envoyée à l’Académie. Au début, elle avait adopter son mode de vie d’avant : elle se faisait discrète et effacée, ne portant absolument aucun intérêt à la guerre des clans, se morfondant sur elle-même. Et puis, elle fit la rencontre de Lana. Et une nouvelle fois, sa vie changea. Elle était tombée sous le charme, et cette jeune fille devint sa bouée de sauvetage, celle qui lui permettrait de trouver la force de tout surmonter. C’est pourquoi, en partie, elle a rejoint les Vénus, voulant suivre cette personne qu’elle admirait tant. Elle cacha ses sentiments, comme avant, mais cette fois, elle s’assume presque complètement, ne voulant juste pas nuire à leur relation. Elle se montra sociable, loyale, et volontaire, ce qui lui valut d’accéder au titre de princesse des Vénus au couronnement de sa rein, Lana.

Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
 

Garance Burguess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost Inocence ::  :: Les Prédéfinis :: Du Staff :: Venus-