Partagez | 
 

 Anju Premila-terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Anju Premila-terminé   Sam 30 Mar - 3:37

[list]
Anju Premila
.


Nom ; Premila
Prénom ; Anju
Âge ; 16 ans
Lieu d'origine ; A toujours vécue sur le continent
Orientation sexuelle ; Hétérosexuelle
Rang Social ; Classe moyenne
Année ; Première
Clan ; Vénus
Pourquoi ce clan ; Vivant dans le monde nocturne, son instinct de séduction c'est fortement développé suite à l'enseignement de sa mère. En plus d'avoir pris goût à la manipulation des sentiments, qui est devenue une deuxième peau pour elle, son désir de plaire la rend irrésistiblement attrayante. Ce clan ne peut être considéré autrement que comme son lieu de prédilection.


Informations
physiques


Personnage de l'Avatar ; Inconnu
Couleur des Yeux ; Jaune
Couleur de Cheveux ; Noir
Coupe de Cheveux ; Long jusqu'à la taille, très rarement attachés.
Poids ; 53 Kilos
Taille ; 1m67.5
Corpulence ; Mince


Caractère
& physique


◊ Anju est dotée d'un physique exotique et avantageux qu'elle doit aux gènes que sa mère, d'origine Hindoue, lui a transmis. Sa singularité se situe au niveau de son regard doré qui s'est captivé chaque personne qu'elle rencontre. Elle prend particulièrement soin de ses cheveux et veille à ce qu'ils soient toujours brillants et soyeux, car cela lui permet d'entretenir le souvenir de sa mère qui possède la même chevelure.

● Sa garde-robe se constitue de multiples robes à corsages ayant appartenu à sa mère, restant dans des teintes pastel, rose et mauve qui se marient bien avec son beau teint mat. Dotée d'un goût prononcé pour l'harmonie visuelle de ses ensembles, elle souligne généralement sa robe d'un ras le cou en soie et des gantelets de la même couleur qu'elle a confectionnée elle-même.
● Elle se maquille très peu car elle considère n'avoir nullement besoin de cet artifice pour séduire son entourage.

◊ L'éducation que lui a donnée sa mère a permis à Anju d'être sure d'elle, relevant tous les défis et repoussant sans cesse ses limites pour être sur de réussir tout ce qu'elle entreprend. C'est une fille qui sait être joyeuse, préférant voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, fêtarde, et aimant rire. Néanmoins, derrière cet être a l'air si inoffensif au premier abord, se cache une personnalité bien plus sensuelle et manipulatrice. En effet grâce à la transmission du savoir de sa mère (qui est une prostituée) et suite à l'absence d'une présence masculine dans sa vie qui a eu plus d'impact sur elle qu'elle ne l'avoue, Anju a su découvrir une autre part d'elle.

Charmeuse, mentant à la perfection, comédienne, câline et constamment en recherche d'affection de la part de son entourage, son pouvoir de persuasion n'en est que plus puissant. À cause de ce nouveau masque constamment placardé sur son visage, elle possède aussi une autre facette, boudeuse et enfantine quand elle n'obtient pas ce qu'elle veut des autres, la plupart du temps indifférente aux tristes destins de ses camarades, sa confiance est bien plus précieuse que toute ce qu'elle peut vous offrir d'autre. Mais prenez garde à votre comportement, car elle saura vous faire regretter une trahison ou une mauvaise parole concernant sa chère maman. Après tout, la vengeance est un plat qui se mange froid, et elle n'est pas prête d'oublier vos mauvaises actions jusqu'à ce que la monnaie de votre pièce vous soit rendue !


Mon
histoire


Âge d'arrivé à l'académie ; 13 ans
Classe d'arrivé à l' Académie ; 4ème
Âge d'entrée dans le Clan ; 13 ans

Histoire du Personnage ;

◊ Née sur le Continent d'une mère prostituée et d'un père inexistant puisque inconnue, Anju aurait pu être considérée comme étant un " accident" car la grossesse de sa mère, de passage sur le Continent, n'était pas prévue. Mais la jeune femme la considéra au contraire comme un merveilleux évènement. Malgré le milieu difficile dans lequel elle était obligée de vivre, elle ne fit jamais porter sa peine et ses soucis à sa fille, bien au contraire, elle tenta de la protégée le plus possible de cet univers si sombre auquel elle appartenait.

◊Les années passaient et le petit bébé se transformait en adorable petite fille souriante et rayonnante grâce à l'amour inconditionnel que lui portait sa mère. Malgré une absence masculine, la petite Anju ne se sentit jamais moins chanceuse que les autres enfants qui avait leurs deux parents, l'amour de sa mère lui suffisait amplement, elle n'avait besoin de rien d'autre pour être heureuse.
Néanmoins, quand les années d'enseignement scolaire arrivèrent, la situation prit une tournure tout à fait différente. Car, comme tout le monde savait, Anju était fille de prostituée. Elle ne le cachait pas du tout, ne voyant pas le métier de sa mère qu'elle aimait tant comme une source de honte, mais sa situation suffisait à ses camarades pour la traiter de toutes les sortes, la cruauté enfantine ayant les mêmes impacts psychologiques que la cruauté des adultes censés être " responsables " ( tel que ses enseignants) qui étaient autour d'elle. Et si on ne la brimait pas, on la rejetait tout simplement, ou on l'ignorait par peur de subir le même sort.

Elle se retrouvait dans une solitude extrême, traitée comme une pestiférée à chaque instant. Mais toutes ses violences psychologiques et physiques n'avait aucune importance pour la petite fille, car elle savait voir plus bien plus loin que leurs préjugés, sachant que le travail éprouvant de sa mère leur permettait d'avoir une vie décente au prix de nombreux efforts. Sa conviction était si forte qu'elle faisait sans cesse des efforts pour se faire aimer, se faire accepter pour que les gens la voit pour ce qu'elle était, et non pas pour ce qu'on la considérait être. Cela finit d'ailleurs par payer car elles réussit à se faire quelques précieux amis. Pour elle, chaque personne qui finissait par l’apprécier était une victoire. Sa joie était tellement immense à chaque fois qu'elles avaient pris l’habitude, avec sa mère, de fêter ces évènements à grandes pompes. Ces moments uniques en leur genre ne firent que renforcer leurs liens. Car malgré ses quelques personnages gentils avec elle, sa mère restait son unique source de lumière, son Dieu.

◊ Les vrais problèmes se posèrent à son entrée au collège, lorsqu'elle commença à avoir des petits amis. Étant d'un naturel timide, elle était très mal à l'aise avec le contact de l'autre genre qu'elle n'avait jamais connu. La durée de ses couples était alors très limitée et Anju était toujours abandonnée par ces derniers, qui lui reprochait avec beaucoup de remarques acides et crues, son manque de charme et de spontanéité ( en effet, elle refusait de coucher avec eux à peine quatre jours après qu'ils se soient mis en couple) . Elle comprit rapidement que tous ces garçons, qui ne comprenaient pas pourquoi une fille de prostituée n'était pas plus ouverte, ne sortaient avec elle que pour avoir des expériences qui tenaient purement et simplement du domaine sexuel. Désemparée de ne pas pouvoir trouver de relation stable, elle en discuta avec sa fidèle conseillère et génitrice, qui décida alors de lui apprendre quelques ficelles de son métier afin que sa fille puisse garder ses petits amis plus longtemps. Peu sure de la méthode, Anju l'accepta néanmoins au bout de quelque temps et elle se rendit compte de l'efficacité fulgurante de ses quelques techniques. Avide de savoir, elle demanda alors à sa mère de lui enseigner l'intégralité de son savoir. Cette dernière fut réticente au départ, mais bien obligé de reconnaitre le talent que possédait sa fille et face à son enthousiasme, elle ne put que s’avouer vaincue.

◊ À son entrée au lycée, l'ancienne Anju comme on aurait pu l'appeler, n'était plus qu'un vieux fantôme oublié. La jeune fille qui vivait à plein temps son adolescence et ses transformations hormonales était à présent une tout autre personne, devenue maître avec une facilité déconcertante dans l'art de la séduction. Elle manipulait à présent les sentiments comme de simples jouets, la comédie, l'audace et la persuasion était devenue ses meilleurs atouts. Personne n’arrivait à lui résister bien longtemps, que ce soit pour devenir un(e) ami(e) ou un amant. Mais son incroyable talent était jalousé par plus d'un(e) et certaines le vire d'un mauvais oeil, comme une menace. Ils s'en prirent à Anju comme le firent les jeunes enfants qui s'acharnaient sur elle des années plus tôt. Blackmailing, lettre de menaces et d'insultes, harcèlement, détritus mis dans son casier, rumeurs honteuses, la liste était encore bien longue. Et tout cela était bien loin de blesser Anju qui ne pouvait pas être blessée par ses simples actes qu'elle jugeait bien trop insignifiant pour elle.

Mais si elle ne pouvait pas être touchée, sa mère en revanche ne supportait pas de voir toute cette malveillance dirigée contre sa fille. La situation dégénéra lorsqu'une de ces poursuivantes poussa la blague bien trop loin et envoya Anju à l'hôpital, après avoir fait tomber un vase sur son crâne à une trentaine de mètres plus haut. Heureusement, la jeune adolescente ne s'en sortit qu'avec une légère commotion cérébrale, mais ce choc avait semblé annihilé les dernières traces de véritables sentiments que la fille pouvait ressentir pour les autres, l'obligeant à se contenter de simulacres, de pâles copies qui ne parvenaient jamais à toucher son coeur Sa mère se sentant responsable et fautive de cette situation, décida d'envoyer sa fille à l'Académie, espérant l'éloigner de toutes ses violences qui menaçait son existence, tout en essayant de la garder à une distance physique la plus raisonnable possible. Après tout, elle ne voulait pas que sa fille se croit abandonnée, mais juste mise en sécurité.

◊ Anju ne protesta pas lorsqu’elle apprit la décision de sa mère, car elle savait que cette dernière était blessée par ces comportements et l'incident, contrairement à elle. Elle pensa que ce serait un moyen également de protéger la seule personne qui comptait encore pour elle. Bien sûr son comportement ne changea pas d'un iota dans ce nouvel environnement et elle se faisait encore traitée de " traînée" de temps à autre, ce qui lui était bien égal du moment que sa mère n'était plus mise en cause. À peine était elle arrivée que quelques semaines plus tard, elle put rejoindre les Vénus. Il faut dire qu’elle reprenait déjà le même mode de vie que dans son lycée précédent, ce qui n’échappa pas à la marquise de l’époque. Cette dernière fut intéressée par son cas, et fit en sorte qu’elle soit acceptée de suite.

About
Me

Âge ; 18 ans
Prénom/Pseudo ;Neko
Pourquoi avoir choisi/fait ce personnage ? ; Car il me ressemblait en un certain point de vue, je n'ai donc pas eu de mal a comprendre ses sentiments.
Comment as-tu connu le forum ? ; Par l'intermédiaire de Leila :3 !!!




Dernière édition par Anju Premila le Lun 1 Avr - 15:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
L. Aristotélis Zacharios
Ares
avatar

Messages : 100
Messages RP : 70
Date d'inscription : 05/09/2012
Localisation : « J'suis moi, Tais toi. »

MessageSujet: Re: Anju Premila-terminé   Sam 30 Mar - 11:43

Bonjour et Bienvenue ! (Oui je lis des fiches au lieu de faire mes maths, et alors ?) Je te remercie déjà d'avoir pris Anju. Et comme je le disais par Skype (Ben oui, c'est Leila, suis-je si méconnaissable derrière mon suicidaire préferé ? ), on aura un lien //PAN//.
.... Bref. J'ai pas vu trop de fautes, je relirai pour me concentrer sur l'orthographe plus tard.
Et vu que je suis un gentil membre, et que en ce moment je fais des preums partout, et bien je si que tout est en ordre et que tu respectes bien le perso \o
Bisous ! Tu seras validée au passage de Fonda et elle te dira si quelque chose va pas par rapport au perso .
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Anju Premila-terminé   Dim 31 Mar - 18:06

( C'est pas grave pour les maths, ça ne sert à rien de calculer la tangente entre le poulet et le four -w-) Merci de m'accueillir * courbette * . Pour les fautes, j'ai refais le tour pour les corriger, j'espère qu'il n'en reste pas ¨^¨"". Vive les gentils membres <3, j'attends la réponse avec (im)patience ;D !
Bisous !!
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
avatar

Messages : 156
Messages RP : 95
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Anju Premila-terminé   Lun 1 Avr - 18:16

Bon mademoiselle, je vous valide, bienvenue Marquise Venus
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-inocence.forumactif.fr
Damian Ioannis
Baron Ares
avatar

Messages : 89
Messages RP : 75
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 24
Localisation : Ho, pas bien loin de l'incendie qu'on voit par la fenêtre~<3

MessageSujet: Re: Anju Premila-terminé   Mar 2 Avr - 11:43

Hello miss et bienvenue! Very Happy Félicitation pour ton admission, en espérant que tu trouves plein de gens à conquérir! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Anju Premila-terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anju Premila-terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost Inocence ::  :: Fiches :: Venus-